Hello tout le monde !

Je crois que je ne vous ai même pas souhaité une bonne année 2017 – il paraît qu’on a jusqu’à la fin du mois de janvier alors j’en profite héhé ! Je vous souhaite un million de bonnes choses, un bonheur infini pour les 12 11 mois à venir, de l’amour qui déborde, de la bienveillance, plein de petits moments de joie au quotidien et enfin, des paillettes évidemment !

De mon côté, j’ai décidé de suivre le dicton suivant : « 2017, l’année de la raclette » 😜

Passons à la collection que je suis passée vous présenter ! Il s’agit d’une collection de 9 vernis, inspirée du conte de La Petite Sirène (The Little Mermaid) de Hans Christian Andersen, imaginée par la marque Femme Fatale Cosmetics. Pour vous plonger dans l’univers délicat et éthéré de cette histoire, la description de chaque vernis s’accompagne d’un extrait du conte (en anglais). 

Les vernis seront disponibles en précommande sur le site de la marque entre le 1er et le 5 février, et sera par la suite disponible chez les stockists habituels (tous ne livrent pas en France mais je vous mets tout de même la liste : Shiro Cosmetics, Live Love Polish, Color4Nails, Beautometry, Rainbow Connection, Hypnotic Polish, Beauty So Fly, Polish Molish, Nailland).

Si vous voulez voir plus de photos, n’hésitez pas à faire un tour chez Laure/Sheelbaba, qui vous présente quelques-uns et qui le fait merveilleusement, comme toujours !

Allez, on passe aux vernis ?


Among Daughters of Air | 3 couches + top coat

Plutôt un topper mais il se porte très bien seul (c’est comme ça que je vous le présente). Sa base est translucide et il contient toutes sortes d’éléments : paillettes argent holo, paillettes iridescentes, shimmer avec un shift rose > doré.

Sa teinte bleutée n’apparait vraiment que lorsqu’il est posé seul, si vous le posez sur une base c’est surtout le shimmer qui va se détacher.

femme-fatale_among-daughters-of-air_08

femme-fatale_among-daughters-of-air_06

femme-fatale_among-daughters-of-air_07

femme-fatale_among-daughters-of-air_05

femme-fatale_among-daughters-of-air_02
Posé en une couche sur base noire
femme-fatale_among-daughters-of-air_01
Posé en une couche sur base mint

« The sun rose above the waves, and his warm rays fell on the cold foam of the little mermaid, who did not feel as if she were dying. She saw the bright sun, and all around her floated hundreds of transparent beautiful beings; she could see through them the white sails of the ship, and the red clouds in the sky; their speech was melodious, but too ethereal to be heard by mortal ears, as they were also unseen by mortal eyes. »


An Immortal Soul | 3 fines couches + top coat

Une vraie boule a facettes dorée, avec des touches de paillettes holographiques et de flakies cuivrées.

femme-fatale_an-immortal-soul_05

femme-fatale_an-immortal-soul_03

femme-fatale_an-immortal-soul_04

femme-fatale_an-immortal-soul_02

femme-fatale_an-immortal-soul_01

« … if you do not win the love of the prince, so that he is willing to forget his father and mother for your sake, and to love you with his whole soul, and allow the priest to join your hands that you may be man and wife, then you will never have an immortal soul. The first morning after he marries another your heart will break, and you will become foam on the crest of the waves.”


Built with Shipwrecked Bones | 3 fines couches + top coat

Vert qui présente un léger shift bleuté et bien sûr, des paillettes argent holo parce que les paillettes, c’est la vie !

femme-fatale_built-with-shipwrecked-bones_04

femme-fatale_built-with-shipwrecked-bones_02

femme-fatale_built-with-shipwrecked-bones_03

femme-fatale_built-with-shipwrecked-bones_05

femme-fatale_built-with-shipwrecked-bones_01

« In the midst of this spot stood a house, built with the bones of shipwrecked human beings. There sat the sea witch, allowing a toad to eat from her mouth… »


Dominion of the Sea Witch | 3 fines couches + top coat

Laure vous l’a dit dans sa présentation, on sent clairement l’inspiration de la mer dans ce vernis qui mélange une base crelly turquoise, un shimmer rose > doré, des paillettes dorées holo et d’autres rouges iridescentes.

Il est préconisé de le poser en couches fines car sa texture est un peu épaisse. Personnellement, je n’ai pas été spécialement perturbée par la pose, ceci dit. Il a un aspect légèrement texturé sur les photos, sur moi je n’ai pas ressenti de gêne particulière !

femme-fatale_dominion-of-the-sea-witch_02

femme-fatale_dominion-of-the-sea-witch_04

femme-fatale_dominion-of-the-sea-witch_05

femme-fatale_dominion-of-the-sea-witch_06

femme-fatale_dominion-of-the-sea-witch_01

« Beyond this stood her house, in the centre of a strange forest, in which all the trees and flowers were polypi, half animals and half plants; they looked like serpents with a hundred heads growing out of the ground. « 


Glittering Draught | 3 fines couches + top coat

Vert d’eau agrémenté d’un mélange tellement typique de la marque : le shimmer rose > doré, les paillettes iridescentes, les microflakies, bref, comme d’habitude, une texture riche et complexe !

La marque souligne la possibilité que votre bord libre, s’il est très marqué, reste visible malgré la pose de 3 couches. En effet ça se devine sur certaines photos, vous allez le voir, mais personnellement je n’ai pas trouvé ça inesthétique car c’est un vernis pâle et que ça ne contraste donc pas trop. Si vous craquez sur cette teinte mais que vous êtes réfractaires au bord libre apparent, une petite base vert d’eau ou mint et ni vu ni connu j’t’embrouille 😁

femme-fatale_glittering-draught_05

femme-fatale_glittering-draught_04

femme-fatale_glittering-draught_03

femme-fatale_glittering-draught_02

femme-fatale_glittering-draught_01

“If the polypi should seize hold of you as you return through the wood,” said the witch, “throw over them a few drops of the potion, and their fingers will be torn into a thousand pieces.” But the little mermaid had no occasion to do this, for the polypi sprang back in terror when they caught sight of the glittering draught, which shone in her hand like a twinkling star. »


Pride must suffer Pain | 3 fines couches + top coat

Vernis thermique holographique, bleu pâle à chaud et violet à froid, il contient également des flakies vertes.

Je ne sais pas si vous avez déjà expérimenté ça mais j’ai l’impression qu’il a eu besoin d’être « activé » pour que le changement de couleur se produise : lorsque je l’ai posé, il était violet, il ne voulait pas bouger alors que bon, ma température corporelle est normale je vous rassure 😄

Pour le photographier, j’ai plongé plusieurs fois mes doigts dans un bol d’eau chaude puis dans un bol d’eau froide, afin de capter les changements de couleur, et finalement il a pris sa couleur bleutée. Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, peut-être est-ce dû au froid dans lequel il est resté dans ma boîte aux lettres ? Bref, je ne me l’explique pas mais sachez juste que si ça se produit chez vous, vous n’êtes pas seules ^^

femme-fatale_pride-must-suffer-pain_07

femme-fatale_pride-must-suffer-pain_02

femme-fatale_pride-must-suffer-pain_03

femme-fatale_pride-must-suffer-pain_05

femme-fatale_pride-must-suffer-pain_06

femme-fatale_pride-must-suffer-pain_01

“Well, now, you are grown up,” said the old dowager, her grandmother; “so you must let me adorn you like your other sisters;” and she placed a wreath of white lilies in her hair, and every flower leaf was half a pearl. Then the old lady ordered eight great oysters to attach themselves to the tail of the princess to show her high rank. “But they hurt me so,” said the little mermaid. “Pride must suffer pain,” replied the old lady. »


Stars of Heaven Falling | 3 fines couches + top coat

Une base multichrome violette qui oscille entre le bleu et le rose, selon l’angle. Il est également agrémenté de particules scatter holo et de paillettes iridescentes. 

femme-fatale_stars-of-heaven-falling_03

femme-fatale_stars-of-heaven-falling_02

femme-fatale_stars-of-heaven-falling_06

femme-fatale_stars-of-heaven-falling_05

femme-fatale_stars-of-heaven-falling_04

femme-fatale_stars-of-heaven-falling_01

« The sailors were dancing on deck, but when the prince came out of the cabin, more than a hundred rockets rose in the air, making it as bright as day. The little mermaid was so startled that she dived under water; and when she again stretched out her head, it appeared as if all the stars of heaven were falling around her, she had never seen such fireworks before. »


The Fallen Statue 3 fines couches + top coat

Vernis bleu pâle rempli de flakies au shift rose > violet et de paillettes et mini flakies argent holo.

femme-fatale_the-fallen-statue_05

femme-fatale_the-fallen-statue_04

femme-fatale_the-fallen-statue_02

femme-fatale_the-fallen-statue_01

« It was the representation of a handsome boy, carved out of pure white stone, which had fallen to the bottom of the sea from a wreck. She planted by the statue a rose-colored weeping willow. It grew splendidly, and very soon hung its fresh branches over the statue, almost down to the blue sands. The shadow had a violet tint, and waved to and fro like the branches; it seemed as if the crown of the tree and the root were at play, and trying to kiss each other. »


The Mermaid’s Tail | 1 couche + éponge + top coat

Mon préféré absolu ! Une base bleu jelly presque imperceptible tellement sa texture est riche : des flakies vertes qui prennent selon l’angle une teinte plus froide ou plus chaude, et bien sûr, le holo dont on ne saurait se passer.

Je l’ai posé à l’éponge pour éviter les « trous » de flakies et les surépaisseurs, mais posé sur une base de votre choix je suis sure qu’il sera tout aussi canon ! (Pour tout vous dire, j’ai envie de le reposer rien qu’à vous en parler haha)

femme-fatale_the-mermaids-tail_07

femme-fatale_the-mermaids-tail_03

femme-fatale_the-mermaids-tail_04

femme-fatale_the-mermaids-tail_06

femme-fatale_the-mermaids-tail_05

femme-fatale_the-mermaids-tail_02

femme-fatale_the-mermaids-tail_01

« Before the sun rises you must plunge it into the heart of the prince; when the warm blood falls upon your feet they will grow together again, and form into a fish’s tail, and you will be once more a mermaid, and return to us to live out your three hundred years before you die and change into the salt sea foam. »


Voilà, nous avons fait le tour !

Mes préférés sont évidemment les plus foncés : Stars of Falling Heaven et The Mermaid’s Tail, mon troisième coup de coeur m’a surprise : Dominion of the Sea Witch !

Avez-vous craqué sur l’un ou plusieurs d’entre eux ?

Je vous embrasse toutes et tous (😉) très fort, à bientôt ! 😘😘

Publicités