Coucou les gens ! Tout le monde est en forme ? 

Je viens ce soir vous présenter la collection White Witch de la marque Femme Fatale Cosmetics. La marque australienne ouvre demain les précommandes pour les 8 vernis de cette collection, alors pour vous aider à faire votre choix parmi eux, ces gentils petits gars sont venus décliner leur identité sur le blog 😀

Quand j’ai vu les vernis arriver, je me suis dit « hmm… c’est pas très estival tout ça dis donc », sauf que quand mes neurones ont enfin voulu se connecter, j’ai réalisé que Femme Fatale est une marque australienne, et qui dit Australie dit hémisphère sud, et donc inversion des saisons par rapport à nous les gens du nord ! (Ouais, il se passe des trucs de dingue quand mes neurones se réveillent.)

Et effectivement, vous allez pouvoir le constater, il s’agit bien là de vernis dans des teintes automnales voire hivernales, inspirés de la Sorcière blanche de Narnia. Allez, let’s go !


Heart’s Desires
(3 couches + top coat)
Base jelly corail, bourrée de maxi flakies iridescentes et de petites paillettes orangées. La couleur est mignonne et l’association des paillettes et flakies est originale, mais pour être honnête, c’est celui qui m’a le moins branchée car je n’arrive vraiment pas à supporter d’avoir le bord libre qui se voit.


Her Imperial Majesty
(2 couches + top coat)
Ahhhhh, là ça va mieux ! Opaque en 2 couches, ce joli violet présente un shimmer rose bien visible grâce à la quantité de micro paillettes rose pâle et rose plus soutenu que l’on trouve à l’intérieur. Elles lui donnent un aspect presque texturé et si vous aimez avoir un fini glossy, prenez un top coat un peu épais !


Hundred years winter
(2 couches + top coat)
Alors lui, quand je l’ai vu, je me suis demandé ce que ça allait bien pouvoir donner, cette base vieux rose presque marron avec son shift turquoise très intense. Et en fait, ben ça marche quoi !


Lantern waste
(3 couches + top coat)
Une base jelly violet foncé/gris bleu truffée de flakies. Il est très beau et la prochaine fois pour avoir moins d’épaisseur je le poserai en 1 couche sur une base foncée. Il m’a un peu rappelé le Nfu Oh 51 que j’aimais tant à mes débuts de NPA, en moins vif. 


Lion’s breath
(3 couches + top coat)
Un vernis thermo-changeant dont la base va du transparent à température corporelle au marron quand il est froid, et des paillettes dorées à gogo. Un peu moins ma came, à cause de la transparence de la base.


Moonlight statues
(2 couches sur base violette + top coat)
Un duochrome qui se promène du bleu au violet (mais le bleu prédomine), bourré de paillettes de différentes tailles. Une vraie beauté.


The first northern witch
(1 couche sur une base grise + top coat épais)
Un gris bleu rehaussé de mini paillettes dorées et argentées et avec un shimmer doré. Un ovni pour moi au départ mais que j’ai finalement gardé toute la journée ! 😁
Initialement, je l’avais posé en 3 couches sans base mais le rendu ne me plaisait pas, et je me suis motivée à le reposer sur une base grise pour refaire les photos et là, on a réussi à très bien s’entendre !


The secret of secrets
(2 couches sur base cuivre + top coat)
Une base un peu cuivrée qui shifte vers le vert selon la lumière, le tout rempli de flakies multicolores. Dubitative devant le flacon, mais une fois posé, ce fut une belle découverte.

 


Ayé, on a fait le tour. Pour tout vous dire, quand j’ai vu ces vernis, j’étais un peu sceptique car dans ma tête de psychorigide, des paillettes dorées sur du gris ? Quelle idée ! Des flakies multicolores dans une base qui shifte du cuivre au vert olive ? Pffff. Sauf qu’en fait, une fois posés, ils m’ont tous surprise – et vous en conviendrez, cela ne nous arrive pas tous les jours !

En revanche, moi qui suis obsédée par l’opacité, là je suis un peu restée sur ma faim. Mais après avoir fait mes premiers swatches et compris que j’allais devoir procéder autrement, j’ai posé une base de couleur approchante pour les derniers + une à deux couches fines de vernis + une couche de top coat et là, j’ai bien plus apprécié le résultat.

La marque a su jouer avec les textures et associer des choses que j’avais rarement vues ensemble. Et je me suis laissée charmer en fin de compte. 

Bref, vous l’aurez compris, ces vernis n’auraient peut-être pas sauté dans mon panier au premier abord mais je suis finalement contente d’avoir pu vous les montrer car on sort des sentiers battus et ça fait carrément du bien !

Cette collection sera disponible en précommande du 1er au 5 juin sur le site de la marque. Elle sera probablement disponible ultérieurement chez les stockists suivants : Beauty so fly, Color4nails, Shiro cosmetics, Rainbow connection, mais je n’ai pas plus d’infos alors il vous faudra jeter un oeil au compte IG de la marque.

C’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve vite pour du nail art car ça fait beaucoup trop longtemps qu’on n’en a pas vu par ici ! Grosses bises ❤

Publicités