Bonjour tout le monde 🙂

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour nous pencher sur la collection capsule Colourfest by Rita Ora de Rimmel. Après avoir reçu mes premiers vernis de la marque le mois dernier, j’ai reçu cette collection et j’ai eu envie de tout essayer très vite. Les couleurs sont très lumineuses, j’ai été agréablement surprise – un crème a en effet toujours un peu plus de mal à me convaincre qu’un holo ou un glitter, mais là, les couleurs pleine de pep’s ont vraiment attiré mon attention.

J’ai découpé la collection en deux parties, les bleus/verts/taupe d’un côté, les rouges/roses/jaunes de l’autre. Chaque ensemble de couleurs a fait l’objet d’un nail art, histoire de voir comment les vernis cohabitent. On commence ?


Voici d’abord les bleus/verts/taupe. J’ai associé les cinq dans un nail art à base de striping tape et de freestyle ! J’ai posé en base le taupe de la bande, Rain rain go away, et après séchage, collé des morceaux de striping tape de façon aléatoire et rempli les espaces avec Bestival blue (le bleu pervenche), Go wild-er-ness (le lilas), Port-a-loo blue (le turquoise très lumineux – attention, avec lui, il ne faut pas vous passer de votre couche de base) et Roll in the grass (le mint plein de pep’s).

⎨Vous trouverez sous le nail art une galerie de photos avec chaque vernis porté seul⎬

NA RIMMEL RITA ORA 05

NA RIMMEL RITA ORA 02

 


Passons ensuite aux rouges/roses/jaunes. Il y en a sept et pour les associer, la meilleure solution me semblait être la technique si cool de l’éponge que l’on tapote fougueusement sur une base blanche pour créer une belle explosion de couleurs. C’est un nail art Pshiiitesque qui m’a inspirée, vous allez le voir.

J’en ai profité pour tester White hot love et Black out, le blanc et le noir de la marque, et si le blanc est super en deux couches (avec son léger shimmer qui le rend bien brillant), j’ai trouvé le noir un peu trop fluide à mon goût. Il est sûrement très bien pour être porté seul car il doit du coup être super glossy, mais en nail art, il était un peu plus difficile à utiliser.

Mais revenons-en au point de départ. J’ai donc posé White hot love et la couche de top coat habituelle en base, et après l’attente réglementaire, j’ai posé les Pshiiit stickers angle droit et tamponné avec les vernis suivants : Daisy days (le jaune pâle, qui pour info est plus vif que Tennis anyone? de NCLA), Glaston-berry (le magnifique rouge-orangé-rosé tellement gai), Neon fest (le rose fuchsia très lumineux lui aussi), Oragina (le corail/abricot de la famille, un de mes chouchous), Peachella (le nude/pêche de la bande), Sweet retreat (un rose bubble gum assez facile à porter), et Tangerine tent (un orange assez particulier qui est pour moi un peu difficile à porter seul mais qui est parfait pour un beau gradient d’été). J’ai terminé avec le noir sur le haut de l’ongle, retiré les stickers, et topcoaté en priant pour que tout ne bave pas !

NA RIMMEL RITA ORA 05-5

NA RIMMEL RITA ORA 05-2

NA RIMMEL RITA ORA 05-3

NA RIMMEL RITA ORA 05-4

 


Comme je le disais plus haut, j’ai été très agréablement surprise ! Je ne m’attendais pas à avoir des coups de coeur aussi francs mais ce fut pourtant le cas (en particulier pour Port-a-loo blue, Roll in the grass, Glaston-berry, Oragina).

Voilà, je crois que je vous ai tout dit pour aujourd’hui, j’espère ne pas vous avoir assommé(e)s avec cette quantité de photos !

Je vous fais de grosses bises, à bientôt ❤

Publicités