Bonsoir tout le monde ! Comment allez-vous ?

Il est tard, je sais… mais si certaines copines blogueuses sont très organisées et parviennent à rédiger des articles en avance et à se faire un programme pour la semaine, moi c’est plus « ah bah tiens, j’ai envie, je le fais tout de suite ». Même s’il est 23h30. Ranafout’. Alors je pose tout ça ici vous lisez quand vous voulez, on fait comme ça ?

Ce soir, j’avais trop envie de nailarter, je voyais mon éponge qui me faisait des regards en coin mais comme je vous ai fait manger des nailarts épongenawak (je parle en Bidi tavu) à tous les râteliers depuis trois semaines, j’ai eu de scrupules à vous en remettre une couche. Mais éclair d’intelligence, les éponges, ça sert aussi à faire des gradients. 

Je me suis donc armée de : Creamy de Zoya, Kiko 358, Nfu Oh Mor 04 et Fracas de Chanel (il était sorti depuis ma « cardicure » d’hier soir – merci @nibsouille pour l’invention de ce mot !) pour le dégradé ainsi que du topper INM Northern lights Gold pour fondre le tout. Une fois le gradient en place, j’ai sorti mes Pshiiit stickers – j’adore la façon dont les stickers finissent un nail art, comme Camille nous l’a montré ici. (ici j’ai utilisé les planches Angles droits & divers et Mix & match.)

Et voici le résultat !

TEQUILA SUNRISE GRADIENT PSHIIIT STICKERS LD_06

TEQUILA SUNRISE GRADIENT PSHIIIT STICKERS LD_02

TEQUILA SUNRISE GRADIENT PSHIIIT STICKERS LD_07

TEQUILA SUNRISE GRADIENT PSHIIIT STICKERS LD_03

TEQUILA SUNRISE GRADIENT PSHIIIT STICKERS LD_04

TEQUILA SUNRISE GRADIENT PSHIIIT STICKERS LD_05

Le résultat me donne envie de boire des cocktails et de faire bronzette. Pas vous ?

C’est tout pour aujourd’hui, j’espère que ça vous a plu ! Je vous fais de grosses bises, à vite ❤

Publicités