Bonjour à toutes !

Aujourd’hui, c’est un post un peu spécial car nous n’allons parler ni de nail art ni de swatch, mais d’une collection de soins et de basiques : la collection In medias res, de la marque Il était un vernis.

IEUV_IN MEDIAS RES LD_07

Cela fait maintenant près de trois semaines que j’ai accueilli la petite famille à la maison et j’ai tout testé suffisamment longtemps pour vous donner mon avis !

Cette collection se découpe en deux parties, les soins d’un côté et les vernis de l’autre.

01 les soins

IEUV_IN MEDIAS RES LD_01
Wanna know my secret? (sérum ongles)

IEUV_IN MEDIAS RES LD_02
Naked as we came (huile cuticules)

IEUV_IN MEDIAS RES LD_03
Lingerie (base lissante et nourrissante)

Wanna know my secret est le sérum réparateur qui lutte contre les ongles abimés et dédoublés. Les miens, c’est le dédoublement leur souci, alors ce sérum aux vitamines et aux huiles et qui sent bon les agrumes, en théorie, il avait tout pour me plaire.

Je l’ai utilisé en moyenne un jour sur deux (un coup de pinceau sur l’ongle et un massage pour faire pénétrer le produit), et pour mettre toutes les chances de mon côté, je l’ai combiné à la base Lingerie, une base nourrissante et lissante. Niveau utilisation, rien de révolutionnaire, c’est une base donc une couche sous le vernis et roule ma poule.

Le bilan de l’utilisation de ce duo, ce sont des ongles en pleine forme. Au début du test, certains commençaient à se dédoubler sur les côtés et maintenant, malgré le froid, les nombreuses exposition au dissolvant et ma maladresse légendaire (ouais, je suis capable de me casser un ongle en changeant de chaîne 😑ils ont la pêche.

Penchons-nous maintenant sur le produit que j’ai adoré utiliser : Naked as we came, l’huile pour cuticules qui sent le punch coco ! Oui oui oui, le punch coco. Je n’ai pas particulièrement de problème de cuticules, je les hydrate pas mal et le repousse une fois par semaine donc ce produit n’avait pas de « réparation » à faire, seulement de l’entretien. Verdict, j’adore son odeur exotique et j’ai eu beaucoup de plaisir à l’appliquer ! Et comme ce type de produit fonctionne grâce à une application régulière, le parfum agréable, c’est le gros plus qui fait qu’on va s’y tenir.

Enfin, le dernier produit de cette catégorie est la lime en verre. Plus besoin de vous vanter les mérites de ce type de limes, vous savez toutes que ça abime moins les ongles que celles en carton ou en métal. Celle-ci est grand format (contrairement aux limes Enchanted Polish par exemple), je ne la mettrais donc pas dans mon sac à main pour une retouche en journée mais elle trône fièrement sur mon plan de travail et elle remplit très bien son rôle.

Allez, j’vous fais un coup de nail porn pour vous montrer les résultats ? Attention les yeux… je suis naked !

IEUV_IN MEDIAS RES LD_09

IEUV_IN MEDIAS RES LD_08

IEUV_IN MEDIAS RES LD_10

02 les vernis

Passons maintenant aux trois derniers produits :

IEUV_IN MEDIAS RES LD_04
White canvas

IEUV_IN MEDIAS RES LD_06
Paint it black

IEUV_IN MEDIAS RES LD_05
Moving fast

Ceux-là, vous les avez vus en action depuis que je les ai reçus ! Petit rappel en images :

ILNP COLD FUSION LD_03
White canvas et Moving fast

NEW YEAR'S EVE LD_06
Paint it black et Moving fast

White canvas peut se poser en une couche épaisse ou en deux couches fines. J’ai trouvé qu’il avait déjà un peu épaissi depuis que j’ai commencé à l’utiliser, comme tous les vernis blancs que j’ai testés en fait. Mais une goutte de diluant et il retrouve sa jeunesse ! Pas de traces de pinceau à signaler, sa couleur est uniforme et son fini plutôt glossy. Pour celles qui connaissent, il me rappelle Purity de Zoya.

Mêmes remarques pour Paint it black : une couche épaisse ou deux couches fines, couleur uniforme, fini glossy. Pour comparaison, il est à peu près équivalent à Camelot d’A England niveau texture et opacité.

Pour ces deux vernis, je vous recommande d’être méticuleuses c’est-à-dire pas comme moi et de bien nettoyer le goulot après chaque utilisation pour limiter les risques d’épaississement. Dans l’idéal, il faudrait le faire avec tous les vernis mais bonjour la motivation que cela demande !

Pour finir, un petit mot sur Moving fast, le top coat accélérateur de séchage. Au début du flacon, je le trouvais un peu fluide mais maintenant, la texture est confortable et il apporte un joli brillant. Lui aussi, vous le voyez sur mes photos depuis près de trois semaines ! J’ai l’impression qu’il sèche un tout petit peu moins vite que Fast Forward (China Glaze), que j’utilise d’habitude, mais ça se joue à peu de choses. Je lui ai fait subir la pose de Pshiiit stickers 20 bonnes minutes après son application et il ne s’est pas arraché au décollage des autocollants. Il n’a pas non plus fait rétracter mon vernis. Bref, il fait carrément pas mal son boulot !

03 le bilan

Bilan de l’affaire, j’ai pris plaisir à essayer cette collection, les soins combinés sont efficaces et agréables à utiliser (bon, j’avoue, j’aurais voulu que le sérum sente comme l’huile cuticules 😁). Je ne suis pas sûre que le top coat détrône mon fidèle Fast forward mais les vernis noir et blanc ont rejoint mes collectors dans mon Helmer.

Bref, pour moi, c’est une jolie découverte !


Voilà les filles, j’espère ne pas vous avoir perdues en cours de route avec ce roman-photo mais je tenais à vous faire un récap’ complet !

Je vous fais de grosses bises et vous dis à très vite ❤

Publicités